Visites à domicile à Bruxelles - RENDEZ-VOUS AU 0477/89.99.62
Du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00
Autres horaires et destinations sur demande
  • A quel âge mon chaton doit-il être vacciné ?

    Classiquement, on réalise le premier vaccin vers 8-9 semaines. Un rappel doit être fait à 12 semaines, et les dernières études des virologues tendent à montrer qu'une injection supplémentaire à 16 semaines serait utile pour obtenir une protection complète contre la parvovirose. Ensuite, un rappel devrait être fait à l'âge d'un an (voire plus tôt), puis selon l'exposition de votre chat soit annuellement, soit tous les 3 ans. Votre vétérinaire discutera avec vous du protocole le plus adapté au cas de votre animal. Le fait de ne pas le faire vacciner tous les ans si cela s'avère inutile ne rend pas la réalisation d'une visite annuelle moins intéressante, pour dépister toute une série de maladies à un stade précoce et ainsi mieux prévenir leurs conséquences!

  • Que faire si j’adopte un chat plus âgé ?

    Deux vaccins réalisés à 3 à 4 semaines d’intervalle lui fourniront une protection valable un an. Après le rappel un an plus tard, des intervalles entre les vaccinations de 1 à 3 ans seront décidés en fonction de l'exposition de votre chat aux maladies, en collaboration avec votre vétérinaire. Le fait de ne pas le faire vacciner tous les ans si cela s'avère inutile ne rend pas la réalisation d'une visite annuelle moins intéressante, pour dépister toute une série de maladies à un stade précoce et ainsi mieux prévenir leurs conséquences!

  • Contre quelles maladies faut-il le vacciner?

    Les vaccins réalisés protègent au minimum contre deux pathologies, qui peuvent se transmettre même à un chat qui vit à l’intérieur :

    Votre chat, s’il est susceptible d’entrer en contact avec des chats à l’extérieur, devra également être vacciné contre la leucose féline (FeLV).

    Il existe également un vaccin qui offre une protection de 75% contre la péritonite infectieuse féline (PIF). Malheureusement, il ne fait donc que limiter la probabilité de contamination. D’autre part, cette maladie se rencontre surtout dans les communautés de chats. Ces deux éléments font que ce vaccin n’est utilisé en général qu’au cas par cas, en fonction de l’exposition potentielle du chat à la maladie.

    Pour que vous puissiez l’emmener à l’étranger (même au sein de la communauté européenne !), votre chat doit être vacciné contre la rage.

    Voyager avec son animal : plus d’informations

  • Dois-je faire castrer mon chat mâle ? Pourquoi ? A quel âge ?

    Plusieurs raisons justifient la castration du chat mâle.

    Tout d’abord, un chat mâle non castré va marquer son territoire bien plus qu’une femelle ou un mâle castré. Il va répartir de petites quantités d’urine très odorante un peu partout chez vous, et a fortiori s’il vit dans un appartement.

    S’il a accès à l’extérieur, il va bien souvent faire de longues escapades pour courir le guilledou, vous risquez donc de le voir disparaître plusieurs jours, et lui risque davantage d’avoir un accident (une chute, un accident de la route).

    Des suites de ses bagarres avec d’autres mâles, pour le territoire ou pour une femelle, il vous reviendra fréquemment blessé, avec des plaies rarement graves mais qui s’infectent souvent et nécessiteront des visites répétées chez le vétérinaire.

    Finalement, les risques d’attraper une maladie transmissible sexuellement, ou par les morsures, est augmenté fortement : les plus dangereuses étant le sida du chat (FIV) et la leucose féline (FeLV).

    La castration se fait idéalement dès 6 mois pour éviter tout début de marquage : plus elle est faite tardivement, plus le chat risque de garder ce comportement malgré la castration. Il arrive qu’on la réalise même un peu plus tôt pour certains chats plus précoces.

    Il est aujourd'hui obligatoire en Belgique de faire castrer votre chat avant qu'il n'atteigne l'âge de 6 mois, sauf pour les éleveurs qui doivent solliciter un agrément auprès de la Région dont ils dépendent.

  • Dois-je faire stériliser ma chatte ? Pourquoi ? A quel âge ?

    Première raison évidente, si la chatte a accès à l’extérieur ou que vous avez aussi un chat mâle chez vous (même son frère ou son père, question fréquemment posée), elle peut dès ses premières chaleurs qui arrivent entre 6 mois et 1 an se retrouver gestante puis donner naissance à un à huit chatons, voire (rarement) plus. Si vous trouvez ça adorable, et naturel (ce qui est le cas, on ne peut le nier), vous devez penser aux conséquences futures : il faudra placer ces chatons, chez des gens qui pourront s’en occuper correctement et qui ne les abandonneront pas aux premières vacances ; si votre chatte est pleine aux premières chaleurs, ce qui est un peu tôt, la grossesse peut mal se passer parce qu’elle n’était pas physiquement prête, et elle peut délaisser les petits à la naissance, étant parfois trop jeune pour être une maman attentive ; finalement, il vous faut garder à l’esprit qu’après sa première portée, elle sera techniquement capable de faire environ deux portées par an (et parfois plus)…

    Les risques de contracter une maladie sexuellement transmissible existent naturellement aussi chez les femelles, et certaines sont transmissibles aux petits, pouvant compromettre leur survie et leur santé à long terme.

    Si elle n’a pas de mâle accessible, vous allez être rapidement confrontés, lors de ses périodes de chaleurs, à un manège souvent difficile à supporter. Elle se frotte à vous, cherche à sortir (la tentation des fenêtres entrouvertes est fréquente, prenez garde à ce qu’elle ne s’échappe dans un moment d’inattention !), mais surtout pousse des miaulements très sonores et caractéristiques, qui pour beaucoup de propriétaires sont insupportables. Ces périodes peuvent être longues, et surtout se renouveler très fréquemment puisqu’une chatte en appartement peut ignorer les saisons et revenir en chaleurs toute l’année.

    Finalement, la stérilisation va fortement diminuer la probabilité qu’elle fasse plus tard dans sa vie des tumeurs mammaires. Elle va également éliminer les risques d’infection de l’utérus.

    C’est pourquoi les recommandations actuelles conseillent de faire stériliser les chattes avant leurs premières chaleurs, c'est-à-dire vers 6-7 mois.

    La stérilisation est aujourd'hui obligatoire en Belgique, sauf pour les éleveurs. Si vous souhaitez une portée de chatons, vous devrez alors demander un numéro d'agrément d'éleveur occasionnel à la Région dont vous dépendez, et bien entendu vous plier aux règlementations en vigueur, notamment celle de faire identifier toute la portée avant de pouvoir confier vos chatons à leurs adoptants.

  • Puis-je plutôt lui donner la pilule ?

    Puis-je plutôt lui donner la pilule ?

    La pilule a plusieurs inconvénients, ce qui explique qu’on lui préfère de loin la stérilisation.

    Son avantage est d’être réversible, donc de permettre une certaine tranquillité en attendant d’avoir une portée prévue plus tard. Elle est aussi d’un coût raisonnable qui permet de planifier l’opération en attendant d’avoir le budget nécessaire.

    Cependant, elle n’est pas à 100% fiable chez des animaux qui ont un talent certain pour faire semblant d’avaler un comprimé et le recracher derrière le canapé. De plus, elle augmente sensiblement, et ce d’autant qu’on la donne pendant plus longtemps, le risque de tumeurs mammaires et d’infections utérines.

    Donc, si vous ne voulez pas de chatons, il est vraiment préférable de planifier son opération dès 6 mois.

  • Et si je veux que ma chatte ait une fois des petits?

    D’abord, essayez de patienter jusque ses troisièmes ou quatrièmes chaleurs, pour qu’elle soit prête physiquement et psychologiquement. Ce qui signifie que lors des premières chaleurs, vous devrez l’enfermer, et le cas échéant supporter ses miaulements.

    Ensuite, il est préférable de lui trouver un mâle qui soit de provenance connue, et vacciné, pour limiter les risques de maladies sexuellement transmissibles.

    Pendant la grossesse et la lactation, quelques recommandations simples seront à respecter (demandez conseil à votre vétérinaire), mais le plus souvent la maman se débrouille bien toute seule et vous pourrez profiter des petits qui grandissent, en les manipulant un maximum et en leur offrant des stimulations extérieures de toutes sortes.

    Finalement, n’oubliez pas de prévoir la stérilisation pour la fin de l’allaitement, sous peine de voir rapidement votre minette reprendre de l’embonpoint…

    La stérilisation est aujourd'hui obligatoire en Belgique, sauf pour les éleveurs. Si vous souhaitez une portée de chatons, vous devrez alors demander un numéro d'agrément d'éleveur occasionnel à la Région dont vous dépendez, et bien entendu vous plier aux règlementations en vigueur, notamment celle de faire identifier toute la portée avant de pouvoir confier vos chatons à leurs adoptants.


Les informations diffusées sur ce site n’engagent que ma propre responsabilité, et sont fonction des études actuelles
qui me sont connues en médecine vétérinaire, ainsi que de mon expérience personnelle. Des avis différents peuvent être justifiés par ailleurs.