Visites à domicile à Bruxelles - RENDEZ-VOUS AU 0477/89.99.62
Du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00
Autres horaires et destinations sur demande

Le chien n’a besoin que de deux repas par jour à l’âge adulte. Plus jeune, les repas seront fractionnés en plus petites portions données plus fréquemment. La quantité journalière doit donc être divisée en deux parties données le matin et le soir. Votre chien doit manger après vous, sans avoir mendié pendant votre repas. Pour ce faire, évitez évidemment de lui donner quand vous êtes à table, sous peine de le voir réclamer systématiquement.

Il doit avoir accès à de l’eau fraîche en permanence.

Le régime à base de croquettes est le plus simple à donner, et le meilleur pour protéger la santé dentaire. Choisissez des croquettes de bonne qualité vendues en animalerie ou chez votre vétérinaire. Vous pouvez également lui confectionner des repas, mais en sachant qu’un équilibre précis en nutriments doit être respecté, surtout lors de la croissance ! Demandez donc conseil à votre vétérinaire si vous voulez vous reconvertir en chef coq pour votre toutou. Un régime à base de viande par exemple, est tout à fait déséquilibré si vous n’y adjoignez pas les os, source de calcium indispensable, une certaine quantité de féculents, et des légumes pour les fibres. En effet, le chien est un carnivore à tendance omnivore, au contraire du chat qui est un carnivore strict.

L’obésité est une conséquence fréquente du mode de vie actuel des chiens domestiques. Or, elle est source ou compliquant de nombreuses pathologies, telles le diabète ou l’arthrose, et diminue sensiblement la durée de vie de votre animal. Soyez conscients lorsque vous décidez de prendre un chien du fait que, dépendant de sa race, il va avoir un plus ou moins grand besoin d’exercice. Il vous faut être prêt avant d’acquérir la boule de poils, à lui offrir les sorties, courses, jeux dont il aura besoin, évidemment pour garder la ligne, mais surtout pour son équilibre psychologique. Par ailleurs, les friandises sont à accorder avec modération, en particulier les morceaux d’aliments gras et salés. Et bien entendu, les sucreries sont à proscrire absolument. Et pour certaines races ayant une tendance à l’obésité, vous devrez être particulièrement vigilants : les labradors et golden retrievers, les jack russel, les beagles sont des races parmi d’autres particulièrement touchées.


Les informations diffusées sur ce site n’engagent que ma propre responsabilité, et sont fonction des études actuelles
qui me sont connues en médecine vétérinaire, ainsi que de mon expérience personnelle. Des avis différents peuvent être justifiés par ailleurs.