Visites à domicile à Bruxelles - RENDEZ-VOUS AU 0477/89.99.62
Du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00
Autres horaires et destinations sur demande

Le tatouage est aujourd’hui délaissé par la plupart des vétérinaires pour l’identification électronique, sous forme d’une puce implantée sous la peau. En effet, la mise en place de celle-ci ne nécessite pas d’anesthésie. Elle est déjà la norme dans certains pays, dont la Belgique, et est le moyen d'identification requis pour voyager dans l'Union Européenne.

Il s’agit d’une procédure très peu douloureuse, qui peut être faite lors de la première visite chez le vétérinaire, ou dans le cadre d’une vaccination par exemple.

L’identification est obligatoire pour tous les chiots. Lors de votre acquisition votre chien est donc le plus souvent déjà identifié, et doit vous être confié avec son passeport européen, indissociable de la puce. Si d’aventure il n’avait pas encore de puce électronique, c’est alors de votre responsabilité de lui faire implanter par un vétérinaire avant qu’il ne dépasse l'âge de 4 mois.

L’identification est à présent obligatoire pour tous les chats nés après novembre 2017. Elle est également indispensable pour les chats plus âgés qui devraient passer une frontière. Pour vous accompagner hors de Belgique, votre chat doit être identifié et être accompagné de son passeport européen : plus d'informations ici.

En dehors de son aspect obligatoire, la puce électronique est surtout très utile! En effet, si votre animal se perd, il pourra être identifié par n’importe quel vétérinaire chez qui il sera ramené, et vous être restitué aussitôt. De plus, il s’agit d’une preuve infalsifiable qu’il s’agit bien de votre animal en cas de litige éventuel.


Les informations diffusées sur ce site n’engagent que ma propre responsabilité, et sont fonction des études actuelles
qui me sont connues en médecine vétérinaire, ainsi que de mon expérience personnelle. Des avis différents peuvent être justifiés par ailleurs.